Comment réussir une revente lmnp ?

réussir une revente lmnp

Quand on parle de revente LMNP, de quoi s’agit-il exactement ? Les premiers biens à la revente LMNP sont arrivés en 2007, après l’engouement des années 1999 à 2008 pour le LMP ou Loueur en Meublé Professionnel. Si auparavant, les investisseurs connaisseurs étaient les seuls réels bénéficiaires de ce marché, celui-ci s’est largement répandu depuis quelques années maintenant. En effet, le marché du LMNP s’est développé et structuré au fil du temps. De plus, de plus en plus de gens disposent maintenant d’informations bien plus approfondies sur le sujet. Ce qui a amené de nouveaux profils d’investisseurs à partir de 2011.

La revente LMNP est ainsi bien plus organisée, car les investisseurs peuvent souscrire à une offre de vente directement. Sinon, les conseillers en gestion de patrimoine ainsi que les banques sont devenus des intermédiaires fiables et avantageux. Ces canaux de distribution traditionnels se sont tout bonnement améliorer. D’ailleurs, pour réussir une revente LMNP, il est toujours recommandé de passer par un professionnel. En effet, pour bien acheter un bien immobilier en LMNP, il est impératif d’avoir une bonne connaissance du marché.

Quels sont les points de vigilance à respecter pour acheter/revendre en LMNP ?

Pour les vendeurs, il faut faire attention aux plus-values LMNP, aux TVA et LMNP et revente. Déjà, il faut savoir que les investisseurs en LMNP sont assujettis au régime d’imposition des plus-values des particuliers. Ce qui veut dire que les déductions comme les frais de vente seront les mêmes que pour l’immobilier classique. Et il faut prendre en compte les prix en Hors Taxes (HT). Pour profiter de l’exonération d’imposition des plus-values, il est aussi nécessaire de respecter certaines conditions d’éligibilité au statut, tant avant qu’après la cession sans quoi le bien sera requalifié LMNP et traité en tant que tel. A titre de rappel, les propriétaires LMP peuvent s’avantager d’une exonération d’imposition sur la plus-value après 5 ans d’activité. Toutefois, celle-ci est conditionnée par un plafonnement de 90.000 € du CA de l’investisseur. Il faut aussi tenir compte du fait que, selon l’article 257 bis du Code Général des Impôts, il n’y a pas de régularisation de TVA si l’investisseur acquéreur s’engage à reprendre les obligations du vendeur.

Pour les investisseurs, il faut surtout vérifier si l’investissement en LMNP convient parfaitement à leur profil. En ce sens, ils doivent voir si le bien immobilier qu’il souhaite acheter correspond parfaitement à ce qu’ils aiment, et qu’ils ont le temps de s’en occuper correctement.

L’investissement en LMNP propose de nombreux avantages, mais encore faut-il respecter ces conditions précitées. Les revenus fonciers sont conséquents et peuvent constituer une bonne alternative à la retraite. Le marché du LMNP est également souple et fiable. Il est tout simplement parfait pour un investissement immobilier durable et rapporteur. Il est toujours préférable de se tourner vers des professionnels dans ce secteur pour bénéficier de leurs conseils et des bonnes marches à suivre. Ils pourront notamment vous guider dans l’estimation de la valeur du bien LMNP à acheter ou à revendre.